Une paroisse russe de Paris m’a confié la restauration du lectionnaire utilisé pendant la liturgie. Les magnifiques décors en cuivre sont typiques de ce type de livre, apparenté aux structures employées au moyen-âge.

Le poids important du volume et la manipulation fréquente ont provoqué le détachement des plats en bois et l’usure du cuir: une restauration complète s’imposait…

Je commence le « décrapotage », c’est-à-dire le nettoyage du dos afin d’accéder au bloc texte et aux ficelles de couture qu’il faudra réparer.

Les plaques de cuivre sont démontées. Elles étaient fixées par des écrous logés à l’intérieur des ais de bois.

Les ais de bois sont poncés et réparés…

… puis fixés au corps d’ouvrage par de nouvelles ficelles.

 

 

 

 

 Avec sa nouvelle carte à dos, le livre est prêt

pour la couvrure… 

 

J’ai pu trouver un maroquin de grain identique à la reliure d’origine. Le cuir est paré à 1 millimètre et à 5 dixièmes pour les remplis.

Avant de remplier le cuir, il faut replacer les plaques de cuivre car certain écrous sont situés sous les remplis…

  Et la couvrure se poursuit. Ici, le rempliage de la coiffe.

 

 

 

 

 

 

 

  Pose des charnières en cuir et comblage intérieur des plats.

 

Tout est enfin en place. Les plaques de cuivre brillent de nouveau.

 Fermoirs et tranche dorée.

 Verso

 Détail de la tranche ciselée…

et de la tranchefile

Le livre est enfin prêt à servir de nouveau pour de nombreuses années !

EnregistrerEnregistrer